Géothermie verticale

La géothermie verticale
L’énergie de la terre

Un chauffage économique et écologique pour la rénovation ou le neuf.

La géothermie verticale a pour principe de puiser la chaleur naturelle de la terre qui est générée par le noyau terrestre.
Cette chaleur est récupérée via des capteurs géothermiques aussi appelés « sonde » où circule un liquide caloriporteur (glycol) en circuit fermé.
Contrairement à certaines idées reçues, la géothermie verticale fonctionne aussi bien en radiateurs qu’en plancher chauffant ainsi que pour la production d’eau chaude sanitaire.

Connaître la profondeur et le nombre de forages à réaliser ?

Tout d’abord, vous devez vous mettre en relation avec un chauffagiste qui va étudier les besoins calorifiques de votre habitation et ensuite déterminer la puissance de votre pompe à chaleur.
Une fois cette étude faite, nous serons en mesure de  déterminer les profondeurs et le nombre de forages à réaliser.

Quelles applications pour la géothermie verticale ?

La géothermie est un moyen de chauffage autonome c’est à dire qu’elle n’a besoin d’aucun appoint (fioul, bois, résistance électrique)
Grace à la géothermie vous pourrez aussi produire votre eau chaude sanitaire et chauffer votre piscine.

Technique et impact sur le terrain ?

Les forages doivent être implantés au minimum à 3 mètres d’une construction et doivent être espacés de 10 mètres entre eux lorsqu’il y en a besoin de plusieurs.
Les forages, une fois terminés et raccordés, sont enterrés ; vous n’aurez donc aucun impact visuel.
Contrairement à la géothermie horizontale, la géothermie verticale n’a qu’une faible emprise sur le terrain, c’est à dire que vous ne serez pas restreint sur vos projets extérieurs (jardin, piscine, plantation d’arbres…)